copertina di Danielle Cohen-Levinas

Danielle Cohen-Levinas


Protagonisti

Ancienne élève du Conservatoire National Supérieur de Musique, de l’Ecole Normale Supérieure de musique et de l’Université Paris IV et Paris I Sorbonne, Danielle Cohen-Levinas est philosophe et musicologue. Nommée pensionnaire à la Villa Medicis à Rome en 1992, elle rentre au CNRS un an plus tard et y reste jusqu’en 1998. Elle a été Directrice de programme au Collège International de Philosophie entre 1996 et 2002. Professeur à l’Université Paris IV Sorbonne depuis 1998, où elle a fondé le Centre d’esthétique, musique et philosophie contemporaine, puis, en 2008, le Collège des études juives et de philosophie contemporaine – Centre Emmanuel Levinas. Elle est chercheur-associé aux Archives Husserl de Paris à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm. Ses domaines de recherches et de spécialisation sont : l’idéalisme musical allemand, l’opéra et la création musicale au XXè siècle, la philosophie contemporaine, la post-phénoménologie française et la philosophie juive allemande. Elle est l’auteur de nombreux essais, articles et a publié plusieurs ouvrages collectifs consacrés à ces différents domaines de la pensée. Derniers ouvrages parus : L’impatience des langues (co-écrit avec Gérard Bensussan, Hermann édition, 2010), Le siècle de Schoenberg (dir., Hermann édition, 2010), Emmanuel Levinas et le souci de l’art (direction de collectif, ed. Manucius, 2010), Levinas et l’expérience de la captivité (dir. édition Parole et Silence, 2011), Lire Totalité et Infini (dir. Ed. Hermann, Paris); Numéro de la revue Europe sur Levinas, 2011; Figure du dehors – Sur Jean-Luc Nancy (co.resp. Gisèle Berkman, ed. Cécile Defaut, 2012); Politique et méta-politique chez Emmanuel Levinas, L’énigme de l’humain – Entretiens avec Miguel Abensour, (Hermann édition, 2012); L’opéra et son double (Vrin, 2013), Bénédiction ! Cinq infinis devant Celan (à paraître)